Project DDS

A common adage amongst archivists states that we know quite well what to do to preserve physical documents but very little about the same for digital artifacts. Computer science is still a young field for which ‘long term storage’ means 30 years at most, whereas cultural heritage needs to be thought on the scale of centuries. Handling digital materials for such a long scale raises a lot of questions, and some issues can be addressed through technical means (stable DNA storage of digital data, integrity checks with digital signatures and blockchain, etc.). However, there remain social concerns: how to handle intentional alteration, but also how to preserve the understanding of archival materials on longer timescales. This prospective project aims to gather various perspectives such as computer science, history (of mathematics, of computer science), archival science and digital humanities on these matters. The main goal is to make an inventory of the issues at stake and to discuss possible solutions during several meetings and a two-days workshop.


Si la préservation des documents d’archives physiques est une problématique connue et éprouvée, bien que complexe à mettre en œuvre rigoureusement, il n’en est pas de même pour la conservation des artefacts numériques. L’informatique est encore un jeune champ d’étude pour lequel le “stockage à long terme” signifie au plus 30 ans, alors que la préservation du patrimoine culturel demande à être pensée à l’échelle des siècles. Prendre en charge des archives numériques sur une échelle aussi étendue soulève un grand nombre de questions. Si certaines peuvent être pensées techniquement (stockage stable de données numériques sur ADN, contrôles d’intégrité au moyen de signatures numériques et de blockchain, etc.), d’autres sont des préoccupations d’ordre social : comment gérer les altérations intentionnelles, mais aussi comment garantir l’accessibilité et la compréhension des documents d’archives dépendant de supports numériques sur des échelles de temps aussi étendues ? Le projet DDS vise à réunir des perspectives variées, en informatique, histoire (des mathématiques, de l’informatique), archivistique et humanités numériques, sur ces sujets. L’objectif principal est de réaliser un inventaire des questions en présence, et de discuter des solutions possibles au cours de trois journées d’étude et d’un workshop de deux jours.

You can subscribe to dds-diffusion mailing list to be updated about project events.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search